Accéder au contenu.

libreassociation - Remarques sur le questionnaire

Objet : Liste de discussion pour le groupe logiciel libre et monde associatif (liste à inscription publique)

Archives de la liste


Remarques sur le questionnaire


Chronologique Discussions 
  • From: Famille Costy <glcosty AT free.fr>
  • To: libreassociation AT april.org
  • Cc: Famille Costy <glcosty AT free.fr>, CALAME Vincent <vincent.calame AT exemole.fr>
  • Subject: Remarques sur le questionnaire
  • Date: Mon, 12 Nov 2007 21:17:24 +0100

Bonjour à tous,

Après avoir rempli le questionnaire pour Planète Sciences, lu les réponses de chacun et repris les éléments attendus dans l'observatoire, voici mes remarques :

A. Remarques générales

> Concernant la cible :
Même si Vincent s'est clairement posé la question, je pense qu'il est important de reformaliser la cible de ce questionnaire. Certaines questions dérivent légèrement et risquent d'être mal comprises.
Le questionnaire doit viser par ordre d'existence dans l'association considérée :
    1 --> le responsable informatique salarié
    2 --> le référent informatique bénévole
    3 --> un membre du CA ayant connaissance du sujet
D'une manière générale, ce serait bien de rappeler sur la première page de ce questionnaire à qui il s'adresse même si les documents de "promotion" du questionnaire le feront aussi.
D'autre part, les questions doivent être tournées de telle sorte que la personne ci-dessus puisse répondre pour l'association sans ambiguïté. Par exemple, la question actuelle sur "Comment évalueriez-vous la répartition des compétences de vos membres" est trop imprécise et je ne vois pas ce que l'on souhaite mesurer avec. Peut-être qu'une question supplémentaire peut s'adresser spécifiquement au remplisseur du questionnaire ce qui nous permettrait d'avoir une idée du niveau de compétence de la personne référente considérée mais il nous faut garder à l'esprit que c'est l''association" que nous souhaitons évaluer.

> Concernant l'objet de ce questionnaire : que cherche-t-on à mesurer, à faire ?
Pour ma part, mais on peut discuter si vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde que moi, ce questionnaire à 4 objectifs principaux :
- Avoir une vision du rapport des asso à l'informatique en France et mesurer la percée de l'informatique Libre (c'est peut-être là que je généraliserais le questionnaire et que je changerais le titre pour le rendre un peu plus général --> à discuter car ça rejoint l'objectif "d'accrocher" le Ministère sur l'étude. Voir dernier tiret)
- Promouvoir l'informatique libre en posant des questions pertinentes à ce sujet (Valeur péda d'une question bien orientée : "tiens, pourquoi n'arrêtent-t-ils pas de nous poser des questions sur des logiciels libres ? C'est quoi donc ? Et si j'allais voir sur Wikipédia ce qu'est un logiciel libre...)
- Apporter des éléments pour orienter les travaux, dans les mois et années à venir, de la commission LibreAsso
- Etre suffisamment "intéressant, révélateur" pour que le Ministère de la Jeunesse finance l'étude que nous lui proposerons.



B. Sur la forme
* Même s'il y a une barre graphe d'avancement, je pense qu'il est important que les questions soient numérotées.
* Il me semble important de réagencer les questions dans certaines parties identifiées
Je vois au moins ces parties :
    1.Profil de l'association et état des lieux du parc informatique (déjà pratiquement en place comme sous-titre - plus gros, c'est possible ? )
    2.Usages quotidiens et habitudes
    3. Difficultés, besoins
    4. ...



C. Sur le fond pour les questions déjà en place

> Ok pour la remarque d'Emmanuelle Helly sur un nombre intermédiaire de 400 : pas plus compliqué pour la personne qui répond et ça permettra d'affiner si besoin. Qui peut le plus, peut le moins.

> Disposez-vous d'un référent informatique ?
Pour simplifier le traitement après et pour que cela puisse correspondre à toutes les assos, il faut pouvoir cocher plusieurs cases comme le laissait entendre Nicolas ou compléter par d'autres cases comme proposé ci-après. En effet, dans les grosses structures, le travail est réparti entre bénévoles, permanents et parfois prestataires. Il faudrait donc rajouter les combinaisons bénévoles+salariés, bénévoles+prestataires, les 3. Si on ajoute ces combinaisons, il faudra enlever la case "autre" car elle n'aura plus d'intérêt à mon avis (ou je ne vois pas ce à quoi tu pensais Vincent).

> "Comment évalueriez-vous la répartition des compétences de vos membres :"
Ce qu'il nous importe de savoir ici je pense, c'est s'il y a un terreau ou pas pour planter les graines du libre. Je préférerais une question, dans la partie identité de l'association, du type "l'objet de l'association a t-elle un lien avec les techniques informatiques". On pourra illustrer d'un exemple si la question semble trop floue. Ainsi, l'association du club de foot du PSG de la Canebière cochera non et on saura qu'il y a moins de chance de trouver des "techniciens" à l'oreille attentive. On devrait, après avoir récolté des données, pouvoir critériser les asso "techno" et des asso "a-techno" en matière d'informatique et orienter nos à "travaux" pour ces deux publics.
D'autre part, il est nécessaire de préciser ce que l'on entend par "vos membres". Bénévoles, permanents, les deux ? (on va vraisemblablement balayer des assos sans permanents jusqu'à des fédé de 800 permanents). Idéalement, il faudrait pourvoir interroger sur les deux cibles pour tenter d'évaluer le nombre  de formations "informatique" dans les plans de formation pour les salariés. Voir les propositions de questions rajoutées.

> Utilisez-vous des logiciels spécifiques (autre que les logiciels bureautiques classiques) pour
La question est à reformuler. Le terme logiciel "spécifique" est trop imprécis. Je pense qu'il faut proposer une liste plutôt fournie avec une case autre...Peut-être faudra-t-il faire trois questions pour faire des paquets de logiciels proches...De cette manière, on pourra voir au fil du temps la croissance en terme d'utilisation de tel ou tel logiciel et mesurer la "prise de terrain" de logiciels libres par rapport à d'autres.

> Quelles sont les fonctions qu'il vous semble manquer ? Que vous voudriez rajouter ?
La question est trop imprécise et après les points évoqués juste avant, j'ai du mal à voir, pour ma part, ce qui pourrait être rajouté. Il vaut mieux tout lister dans la question d'avant.

> Quels sont vos besoins en informatique ?
Même en aillant précisé la cible des personnes susceptibles de répondre, la question me semble encore trop vague. Est-ce que les questions reformulées et celles proposées ci-dessous ne rendent pas cette question inutile ?





D. Questions que l'on pourrait rajouter

> Trouver des ressources, de l'aide sur Internet : avec des cases à cocher, lister une dizaine de site qui traitent du libre ou pas (Léa Linux, Forum Comment ça marche, site de l'April,etc..). Pour cette question, on s'adresse surtout à l'individu qui remplit le questionnaire. A voir comment on la cale. Elle a la vertue de mettre en avant des sites qui nous sont chers...
> L'objet social de l'association a-t-il un rapport avec les techniques informatiques (--> partie profil de l'asso)
> rajouter question sur les sytèmes d'exploit utilisés (--> partie usage). Mettre les combinaisons Win+Lin, Win+Mac, Win+Lin+Mac
> Je rajouterais bien un question du style "l'association possède-t-elle toutes les licences des logiciels qu'elle utilise ?". Je trouve que ça promeut indirectement le logiciel libre...C'est mal ? On pourrait même aller plus (trop) loin en demandant si les gens ont connaissance des sanctions qui s'appliquent dans le cadre d'utilisation de logiciels sans licences valides. J'aime bien aussi un question du style "qui gère les licences des logiciels qu'utilise l'association ?" car elle permet de faire prendre conscience que ça prend du temps.
> Y-a-t-il un politique de migration enterrinée par les instances de l'association (L'idée serait de vérifier le fait que, à mon avis, dans 95 % des cas, les migrations sont dues à 1 ou 2 fondus..)
> Des logiciels spécifiques ont-ils été développés pour les besoins propres de l'association.Mettre une case libre pour une description courte.
> Ces logiciels pourraient-ils servir à d'autres assoc ?
> Etes-vous en capacité de les mettre à disposition ? Si non , quelles sont les barrières ? (cases : interdiction de la part des instances de l'association, ne sait pas comment faire, pas "livrable" en l'état)
> l'association fait-elle des dons lorsqu'elle utilise un logiciel libre qui sollicte des dons sur son site ?
> Des bénévoles ont-ils bénéficié d'une formation à des outils informatiques dans les 12 derniers mois ? En particulier, y-a-t-il eu des formations soutenue par le Conseil de Développement de la Vie Associative ?
> Des personnes salariées ont-elles bénéficié d'une formation à des outils informatiques dans les 12 derniers mois ? Idéalement, ce serait chouette de récupérer les temps de formations consacrés à l'info mais je crains que ce ne soit pas réaliste.
> Si une personne indépendante et bénévole se proposait de vous conseiller et de vous accompagner dans la migration vers de logiciels libres, seriez-prêts à l'accueillir ?

    

E. Divers
* On (l'April) va faire un don à LimeSurvey ? Question purement naïve de ma part. Me sert aussi à évaluer les pratiques en la matière ;o).
* Question sans doute naïve et sans grand impact si de nombreuses associations répondent : y-a-t-il moyen de savoir si un même association n'a pas été rentrée 2 x par deux personnes différentes ne s'étant coordonnées ?


Voilà, j'ai fait le tour me semble-t-il. Je vais arrêter de vous bassiner pour ce soir...;o). Plus sérieusement, Vincent, dis-nous comment on peut t'aider...S'autorise-t-on à administrer à plusieurs et à modifier les questions quand on le souhaite ou est-il plus judicieux que tu continues de centraliser les remarques et que tu les intègres quand elles semblent acquises pour la majorité ?

Sur ce, vive les citrons sondeurs, pourvu qu'il n'y ait pas de pépins.
D'ailleurs, ça me fait penser à l'histoire du citron et de l'orange qui traversaient une route un jour. Ayant pris un peu d'avance, le citron ne s'est pas rendu compte que l'orange s'était faite écrasée et il l'appela donc par dessus son épaule de citron : "hé, tu viens Juju ?"
-- 
Famille COSTY
Appt 123 - 32 rue du Javelot
75013 PARIS
Tél. 01 44 24 85 26
Mobile 06 64 87 86 92
glcosty AT free.fr



Archives gérées par MHonArc 2.6.16.

Haut de le page