Informatique déloyale

Informations sur la liste

Certains éditeurs de logiciels et fabricants de matériel essaient de
propager leur concept d'« informatique de confiance » (« trusted
computing »), qui est en fait une vraie informatique déloyale.

Jusqu'à maintenant le terme « informatique déloyale » ( « Treacherous
Computing ») était le nom donné par RMS pour qualifier précisément le projet
de « Trusted Computing »
(http://www.gnu.org/philosophy/can-you-trust.html).

Ceci dit, le terme d'« informatique déloyale » peut-être utilisée pour
d'autres choses comme les bios bridés, les DRM... Tous les projets
visant, sous un objectif officiel de sécurité et de lutte contre la
contrefaçon, à mettre en péril la libertés des utilisateurs
d'ordinateurs.

Sous un aspect technique anodin et trompeur, ces nouveaux types
d'infrastructures se préparent à verrouiller tous les systèmes
d'information en mettant en péril la liberté de chaque utilisateur
d'ordinateur, et donc de chaque citoyen. Ces pratiques sont
dangereuses pour les libertés individuelles et ont pour but non avoué
de restreindre l'utilisation des logiciels libres.

L'April suit depuis longtemps les projets d'« informatique de
confiance » et leurs effets sur les libertés individuelles et sur le
développement du logiciel libre. La page
http://www.april.org/groupes/informatique-deloyale/ relate quelques
actions.

L'objet de ce groupe de travail est d'informer et de lutter plus
proactivement contre cette informatique déloyale :

- informer sur les différents formes d'informatique déloyale

- référencer les projets, matériels... précis pour que les
utilisateurs sont parfaitement informés

- agir contre cette informatique déloyale

Le groupe de travail est ouvert et non réservé aux membres de
l'April. Toutes les bonnes volontés étant les bienvenues. L'April
s'assurant de l'animation et coordination du groupe et de la cohérence
des différentes actions.

Ce groupe de travail ne s'intéresse par uniquement à l'« informatique
de confiance » mais à toutes les pratiques pouvant être considérées
comme de l'« informatique déloyale ».

Page concernant le groupe de travail :

http://www.april.org/groupes/informatique-deloyale/

Les archives de cette liste de discussions sont publiques. La liste des inscrits et de leur adresse courriel est accessible aux inscrits de la liste.

Top of page